Nous nous sommes procurés le plan d’action demi-fond proposé par Bob Tahri à la Fédération Française d’Athlétisme (FFA). Un projet* mûrement réfléchi et travaillé avec un constat simple : un demi-fond féminin inexistant au plus haut niveau et un demi-fond long à reconstruire. Description et analyse. 

A 38 ans, Bouabdellah Tahri c’est ;

  • Une médaille de bronze mondiale et 4 médailles européennes,
  • Une carrière au plus haut niveau depuis 1996,
  • 3 records d’Europe battus (2000m steeple, 3000m steeple et 5000m indoor),
  • 5 titres nationaux,
  • Records : 3:32:73 (1500m), 7:33:18 (3000m), 8:01:18 (3000m steeple), 13:12:22 (5000m) et 27:31:46 (10.000m).

*Ci-joint une partie du projet, suivi de nos annotations.

NB : Rénelle Lamote finaliste (8ème) aux Championnats du monde de Pékin en 2015 sur 800m et médaillée d’argent l’année suivante aux Championnats d’Europe à Amsterdam.

Le demi-fond Français aux mondiaux de Londres cet été, c’est ;

  • 800m F : 0 qualifié.
  • 1500m F : 0 qualifié.
  • 5000m H & F : 0 qualifié.
  • 10.000m H & F : 0 qualifié.
  • Marathon H & F : 0 qualifié.

En 2017, le meilleur marathonien tricolore (Hassan Chahdi) a réalisé 2h10’20, soit la huitième performance européenne de l’année.

 

NB : Faute de moyens et de manque de considérations par la fédération, de nombreux jeunes talents jettent l’éponge et quittent le milieu de l’athlétisme (ci-joint le cas de Mehdi Frere, 5 sélections en EDF).


NB : Problèmes soulevés par les athlètes de haut niveau vis-à-vis du mode de sélection actuelle ;

    • Niveau de performance demandé plus exigeant que les standards européens ou mondiaux : politique appliquée autant chez les jeunes (sans expérience) que chez les seniors. (ci-joint le « coup de gueule » de Brice Leroy).
    • Manque de soutien et d’accompagnement de la FFA dans la réalisation du niveau de performance. Exemple : meetings nationaux inaccessibles pour certains athlètes (ci-joint le « coup de gueule » de Florian Carvalho cet été).
    • Découragement légitime de certains athlètes engendrant inéluctablement leur fin de carrière.


NB : ci-joint la proposition de Bob Tahri des athlètes à suivre (et à aider!) pour la saison 2017/2018.

En bleu le suivi resserré et en noir le suivi élargi. Liste établie en fonction des résultats obtenus au cours des Championnats de France Elite à Marseille, des divers championnats internationaux et des bilans français de l’année en cours. 


NB : ci-joint la liste officielle du suivi des athlètes mise en place par la FFA pour la saison 2017/2018.

Les athlètes présents sur cette liste bénéficieront d’un suivi personnalisé, de la possibilité de partir en stage et d’autres avantages. 

De nombreuses interrogations subsistent ;

  • Comment expliquer l’absence de Manon Fage ? En pleine progression, l’athlète de Nancy a remporté le titre national élite sur 800m (2:05:10) et obtenu sa première sélection chez les seniors cet été. Une absence d’autant plus étrange que figure dans la liste Camille Laplace par exemple, auteur d’une saison estivale blanche de toute compétition.
  • Comparaison identique pour d’autres cas (cf Carl Soudril, Nicolas Witz ou Yann Schrub). Les athlètes aspirant à cette liste sont-ils informés de la décision et du motif de leur absence ?
  • Les modalités sont-elles prédéfinies en amont ou les athlètes sont-ils sélectionnés uniquement à l’appréciation des entraîneurs nationaux (ici Gilles Garcia et Patricia Djaté) ?
  • Dans ce cas, comment être certain d’éviter tout sorte de « copinage » ?

Possibilité de se procurer l’intégralité du projet en envoyant un mail à l’adresse suivante : runix.store@gmail.com.